Auteur : admin Page 1 of 2

Vitisphère, le site d’information du secteur du vin

Quel que soit le secteur dans lequel vous êtes, vous avez besoin d’être au parfum des différentes actualités. Cela vous permet d’être toujours à la page et d’être concurrentiel. Le secteur du vin est un secteur en perpétuel développement. De fait, de plus en plus de vignobles voient le jour et de plus en plus de personnes apprécient la saveur de cette boisson. Producteurs comme consommateurs, c’est toujours bien de savoir comment le secteur se comporte. C’est dans ce but, que le site d’information vistisphere existe. Dans cet article, nous vous présentons ce site.

Lire la suite

L’essentiel à  savoir sur la génisse ?

Dans l’élevage bovin, la génisse a une place de prédilection. De fait, c’est sur elle que repose en grande partie, la pérennité de l’exploitation en général. C’est pourquoi, il est primordial d’en prendre grand soin aussi vrai que le potentiel laitier et reproducteur de la vache, dépend de la bonne santé de la génisse. Si vous désirez en apprendre davantage sur la génisse, c’est ici !

Lire la suite

Pleinchamp, la fenêtre ouverte sur la filière agricole

Comme tous les secteurs économiques, l’agriculture n’a pas échappé à la révolution numérique. L’exploitation des données numériques est un enjeu important pour le développement du secteur agricole. Comme pour d’autres secteurs d’activité, le secteur agricole dispose de sites web dédiés. Pleinchamp est l’une de ces plateformes consacrées à l’agriculture en France. Qu’est-ce que Pleinchamp ? Comment fonctionne le site ? Réponses dans cet article !

Pleinchamp, symbole de la révolution numérique agricole

Pleinchamp est un site agricole créé par les Caisses régionales de Crédit Agricole, il y a plus de 15 ans. Cela vise à renforcer les liens de proximité et les échanges entre les Caisses agricoles (CA) et les professionnels de l’agriculture et de l’agroalimentaire. Pleinchamp, c’est, non seulement un site d’informations, mais aussi le site de l’expertise agricole. Il fournit toutes les informations relatives à l’agriculture et à l’élevage. Il aborde aussi bien l’économie agricole que la politique agricole.

Les  informations que livre Pleinchamp peuvent être régionales, nationales, européennes, voire mondiales. La plateforme est accessible depuis n’importe quel navigateur web. Pleinchamp  dispose également d’un site web avec affichage mobile pleinchamp.mobi, d’une chaîne de télé web dénommée ‘‘Pleinchamp TV’’. Il y a aussi une application mobile consacrée à Pleinchamp.

Les services de Pleinchamp

Depuis son lancement, Pleinchamp a conquis une communauté de professionnels agricoles et d’internautes intéressés par la filière agricole. En effet, plus de 2 millions de visites sont enregistrées chaque mois. Plus de 4,5 millions de pages sont vues. Pleinchamp a plus de 300 000 clients. La plateforme présente plusieurs rubriques que voici :

  • Grandes Cultures

Sous cette rubrique, vous pouvez accéder aux analyses des marchés de l’agriculture. Vous avez accès aux avis des experts ainsi que des prospectives réalisées sur les marchés.

  • Élevage

Cette rubrique est dédiée aux actualités relatives à l’élevage. Les avis des experts et les études des marchés d’élevage y sont aussi fournis.

  • Fruits et légumes

Ici, vous avez accès à l’actualité mais aussi aux études des marchés. On y retrouve des études réalisées par les experts sur les marchés de l’azote/ammonitrate, du complexe colza, de l’éthanol, du fioul France/Pétrole Brent et du gaz.

  • Vigne et Vin

Dans cette rubrique, vous avez accès aux actualités, études de marchés, fiches pour l’exportation, etc.

  • Machinisme

Cela est consacré aux inventions technologiques et matériels agricoles.

  • Annonces

Cet espace met en relation acheteurs et vendeurs d’équipements. C’est la rubrique dédiée aux annonces de vente de matériel agricoles de tous genres. Vous pouvez y acheter une tractopelle ou tout type de tracteur agricole. Vous avez aussi la possibilité d’y poster une annonce.

  • Exploitation

Cette rubrique vous fournit des informations sur comment gérer son exploitation.

  • Météo

À travers cette rubrique, vous avez accès à la météo Pleinchamp. La plateforme vous offre les prévisions météo de 36 heures jusqu’à la météo 14 jours. Elle donne les prévisions en fonction des localités. Ici, on a aussi accès aux images radar des précipitations qui sont actualisées dans un intervalle de 5 minutes.

Pleinchamp, un réseau des professionnels du secteur agricole

Pleinchamp entend consolider les liens qui unifient les professionnels agricoles. Il a donc ouvert des fora en ligne qui permettent aux professionnels de partager leurs expériences. Pour accompagner directement chaque professionnel dans son activité, Pleinchamp a créé des espaces personnels. On note :

  • Mon pleinchamp : cet espace permet à l’internaute de rassembler, sur une page unique, les informations qui le préoccupent (météo, études des marchés, actualités, etc.)
  • Mon mini-site : ceci permet à chaque exploitant agricole de présenter son exploitation, ses produits, ses différents services, etc.

Pleinchamp travaille également avec plusieurs sociétés partenaires dont Agriaffaire.

Tout savoir sur le temps qu’il fait avec Météo Rama

C’est l’été, la période de l’année où les voyages par avion, en voiture, en train et par bateau s’intensifient. C’est également la période où le beau et le mauvais temps se côtoient. Il est important de se mettre à l’abri des désagréments causés par dame nature. Pour cela, il faut en savoir plus sur le temps qu’il fait et le temps qu’il fera tout au long d’une journée de voyage. Pour s’informer et être rassurés, nombreux sont les voyageurs qui se fient simplement à Météo Rama. Plus de détails dans cet article !

Météo Rama : qu’est-ce que c’est ?

Pour ceux qui l’ont déjà utilisé une fois ou à plusieurs reprises, Météo Rama n’est plus à présenter. En revanche, si vous venez de le découvrir, sachez que Météorama est un site internet. Ce dernier renseigne au jour le jour sur la météo en France et partout dans le monde. Autrement dit, Météo Rama donne avec une certaine précision les variations de températures qui seront observées tout au long d’une journée.  Parfois, ses prévisions couvrent toute une semaine. La plateforme  donne également des informations sur la pluviométrie, la météo marine, les précipitations, les orages, la vitesse du vent et la pression atmosphérique. Tout ceci dans le but de permettre à  tout le monde de prendre ses dispositions pour ne pas être surpris au cours de la journée ou d’une certaine période. Pour plus de crédibilité, le site est régulièrement mis à jour.

Les prévisions météorologiques sur Météo Rama

Pour les prévisions météorologiques, Météo Rama donne sur son site internet météorama.fr, toutes les informations possibles concernant la température. Le site s’intéresse à toutes les régions de France particulièrement et de tous les pays accessoirement. Pour en savoir plus il vous faudra vous rendre sur le site et cliquer sur la rubrique « prévisions ». Vous aurez des informations sur le temps qu’il fera non seulement pour la journée, mais aussi sur une période de 14 jours.

Les cartes météo sur Météo Rama

Les cartes météo sur Météo Rama renseignent sur beaucoup de choses. En effet, ces cartes informent sur les précipitations, la vitesse et la direction du vent, la pression atmosphérique. Elles sont également utiles pour se rendre compte de la présence ou non de nuages dans le ciel. Dans la rubrique « cartes météo », il est également disponible des images satellitaires de tous les pays du monde.

La météo marine et la météo du monde

Dans la rubrique « météo marine », Météo Rama  donne des prévisions sur la vitesse et la direction du vent dans les eaux. La plateforme renseigne aussi sur la hauteur des vagues dans les océans et la température de l’eau.

Comme l’indique déjà son nom, la rubrique « météo monde » donne toutes les prévisions météorologiques concernant tous les continents, sans exception. Et si vous désirez avoir les prévisions météorologiques d’un pays en particulier, il vous suffira de taper le nom de ce pays dans le moteur de recherche du site.

En clair, Météo Rama est un allié de taille pour mieux voyager.

TéléPAC rend service à  distance aux agriculteurs

La Politique agricole commune (PAC) fait bénéficier aux agriculteurs de nombreuses aides directes comme le droit à paiement de base. Dans le but de faciliter la demande de ces aides, le Ministère de l’Agriculture a créé le service TéléPAC. Cela est dédié à la télé déclaration du dossier PAC en ligne. Ce service obligatoire depuis 2016 rend véritablement service aux agriculteurs. Dans le présent article, vous en saurez davantage sur l’utilité du TéléPAC.

Les formulaires et notices disponibles sur TéléPAC

Sur le site des téléservices des aides de la PAC, www.telepac.agriculture.gouv.fr, les agriculteurs peuvent consulter les formulaires et notices des années 2017 et 2018. Ceux qui ont bénéficié du versement des premiers dossiers de la PAC2018 peuvent toujours avoir accès à leur déclaration.

Les formulaires et notices 2019 sur ce site permettent de faire :

  • la modification des données d’exploitation
  • la demande de verdissement
  • la télé déclaration du dossier PAC 2019
  • la demande des droits à paiement de base
  • la demande de la prime à l’abattage 2019 en Guadeloupe-Martinique-Guyane-Réunion
  • la demande de la prime aux petits ruminants 2019 en Guadeloupe-Martinique-Guyane-Réunion.

Le service TéléPAC permet également de faire la demande de différentes aides. Il y a :

  • les aides aux bovins allaitants et aux bovins laitiers
  • les aides aux veaux sous la mère et aux veaux bios
  • les aides au développement et au maintien du cheptel allaitant
  • les aides ovines et les aides caprines.

Comment faire la télé déclaration du dossier PAC ?

La déclaration est d’une grande importance puisqu’elle vous permet de bénéficier des subventions. Pour faire la télé déclaration de votre dossier PAC, vous devez fournir des informations sur votre domaine agricole, les données d’exploitation et les demandes.

  • Les informations sur votre domaine agricole

Sur le site, vous devez faire le dessin de toutes vos parcelles. Il est possible de réutiliser le dessin de la campagne précédente. En cas de modification, vous devez préciser les évolutions. Vous devez faire cas des surfaces non agricoles dans votre présentation. L’identification de ces surfaces permet de déterminer la surface éligible aux aides de la PAC et celles pouvant être d’intérêt écologique.

Vous devez également fournir des renseignements sur les cultures et les animaux. Les éleveurs d’ovins ou de caprins doivent déclarer les effectifs présents au 31 mars de l’année en cours.

  • Les informations sur les données de l’exploitation et les demandes

Toute modification concernant le statut juridique, les associés ou les coordonnées de l’exploitation agricole doivent figurer dans la déclaration. Pour ce qui concerne les demandes, vous devez remplir des formulaires concernant les demandes d’aides, le verdissement, les effectifs animaux et des demandes d’aides BIO.

Les avantages des services TéléPAC

TéléPAC est un service à distance très avantageux pour les agriculteurs. Il réduit le risque d’erreurs grâce aux menus interactifs et aux messages d’alerte. De plus, la modification des informations erronées est possible jusqu’à la clôture des dossiers. À domicile, les agriculteurs peuvent transmettre les pièces justificatives. Cela leur fait gagner du temps qu’ils pourront consacrer à leur exploitation. Plus rapide et plus fiable, le service TéléPAC assure la protection des données des agriculteurs via un mot de passe, une clé d’identification et une signature électronique. Il est accessible 24h/24 et 7 j/7.

InfoLabo : un outil informatique au service de la filière laitière

Il est vrai que, tous autant que nous sommes, nous avons besoin de certains aliments pour favoriser notre développement. Il est en encore plus vrai que nous avons besoin de ces aliments en quantité suffisante, afin de nourrir chaque cellule de notre corps. Cependant, il ne faudrait pas mettre l’accent uniquement sur la quantité. Exiger la qualité aussi, contribue à maintenir notre corps en bonne santé. Afin donc de s’assurer de la bonne qualité de ces aliments, plusieurs contrôles sont effectués. Nous vous proposons à travers cet article, de découvrir InfoLabo, le nouvel outil au service de la filière laitière.

Lire la suite

Pourquoi stocker son lisier dans une citerne souple

Vous êtes à la recherche d’une citerne souple pour vous à la maison ou pour votre entreprise ? Plus de soucis ! ABEKO met à votre disposition, une gamme de citerne souple pour votre champ, industrie ou pour vous protéger en cas d’incendie.

Lire la suite

La permaculture : qu’est-ce que c’est ?

La permaculture est une pratique connue de tous les acteurs du domaine de l’agriculture. Toutefois, pour les non-initiés, ce terme peut paraître étrange. Que faut-il retenir de la permaculture ? Est-ce une branche radicale de l’agroécologie ? Est-ce une nouvelle tendance ? Lisez cet article pour en savoir plus sur la permaculture.

Lire la suite

Comment réussir l’hydroponie ?

Étymologiquement, l’expression « hydroponie » vient du grec hydro qui signifie eau et ponos qui veut dire travail. De façon littérale, la notion s’explique par « laisser l’eau faire le travail ». La méthode d’hydroponie consiste à cultiver des plantes en hors-sol. En effet, dans les grandes villes manquant cruellement d’espace, les producteurs font recours à la technique de l’hydroponie. Ceci dans le but de faire pousser les fruits et légumes hors-sol. Si vous êtes intéressé par cette forme de culture, voici pour vous quelques notions pour la réussir.

Le principe de l’hydroponie

L’hydroponie est une technique de production agricole qui est utilisée en cas de manque de terre ou pour contrer les effets de la sécheresse. Avec la pratique de l’hydroponie, le résultat est plus que satisfaisant en ce qui concerne la production des fruits et légumes. Cette technique est parfaitement recommandée pour les cultures sous serre. Pour bien conduire la culture des végétaux, l’apport des nutriments nécessaires à l’eau de façon régulière est indispensable. A la différence des cultures classiques, celle-ci donne un meilleur rendement lorsque tous les éléments sont apportés à l’eau. En effet, il est bien possible de faire plusieurs récoltes de fruits et légumes en une seule année.

Parce qu’étant en hors-sol, la terre est substituée par un substrat de nature neutre et inerte. Il peut être question du sable ou des billes d’argile. Celui-ci est irrigué en permanence pour apporter aux plantes tous les nutriments dont elles ont besoin pour leur croissance. Constatez donc que le premier avantage de la technique hydroponique est l’augmentation de la productivité au m². De même, vous contrôlez au mieux le phénomène d’évaporation de l’eau et vous faites ainsi des économies d’énergie. Avec ce mode de culture, vous avez moins recours à l’usage des pesticides et insecticides.

La technique de l’hydroponie

Ce qui est intéressant avec l’hydroponie est que l’on réussit à faire de très bonnes cultures tout en économisant de l’eau. Cela consiste à utiliser la même eau grâce à un système de pompe. La même eau est filtrée et débarrassée des éléments nuisibles, puis sert à arroser les plantes. Entre autres avantages, l’eau qui circule empêche toutes sortes de prolifération de maladies. De ce fait, le producteur n’a plus besoin de recourir aux pesticides et insecticides. La réussite de la production est également conditionnée à la surveillance régulière du pH ; ce qui donnera un meilleur équilibre à l’eau, entre acidité et alcanité.

Pour la pratique de l’hydroponie, vous aurez besoin de certains matériels tels que :
• Engrais chimiques (ou issu de l’agriculture biologique)
• Solutions nutritives : en un apport régulier est indiqué
• pH-mètre ; pour mesurer l’acidité de l’eau
• Base neutre, amorphe et stérile (billes d’argile, sable, fibres de coco, laine de roche…)
• Un kit hydroponique prêt à l’utilisation

Pour bien démarrer votre culture en hydroponie, vous devez privilégier l’achat de plants déterminés et de semences autofécondes.

Le choix d’un bon bocal est important. Ce bocal doit être vaste, aéré, bien équipé et propre. De préférence, optez pour un bocal de couleur sombre. Cela va permettre aux substances nutritives de même qu’à la plante de se développer dans un milieu entièrement sombre et étanche à la lumière.

Il est aussi recommandé dans la pratique de l’hydroponie, de faire de la place pour les plantes. Pour le faire, vous découpez de petits trous dans du polystyrène. Il faudra ensuite recouvrir le bocal avec le dispositif. De cette manière, vous réussirez à installer les plantes avec l’espacement approprié. Notez que plus il y a de l’espace entre les trous, mieux ce sera bénéfique pour l’expansion de vos plantes.

Quant à la pompe, elle doit être un outil résistant. Elle doit être dotée d’un conduit de circulation d’air optimal. La pompe doit être reliée au conduit d’air. Une bonne connexion assure un bon développement pour les plantes. Enfin, votre installation ne sera réussie que lorsque l’outil est fonctionnel. À cette étape, vous devez ajouter la solution nutritive au bocal. Ensuite, vous mettrez le substrat et les plantes à l’intérieur de chaque pot.

Que savoir de la culture du chanvre ?

Si pour une grande part de la population la notion de « chanvre » fait directement allusion à la drogue, il faut dire que ce n’est absolument pas le cas. En effet, le chanvre est une plante annuelle originaire d’Asie qui connaît de multiples utilisations. Très tôt, l’être humain a reconnu la valeur de cette plante et l’a domestiqué.

Le chanvre est cultivé pour ses nombreuses qualités et vertus dans divers secteurs :
L’écorce : c’est la partie de la plante qui contient la fibre. Cette dernière est utilisée dans divers domaines : textile, combustible, cordage, papeterie, etc.
Les graines : encore appelées « chènevis », elles sont utilisées sous forme d’huile, mais aussi de farine, de boissons, etc.

Il faut noter que c’est la forme psychotrope de la plante qui est appelée « cannabis » et qui utilisée comme drogue ou en médecine.

La culture industrielle du chanvre

Plante au cycle court de 100 jours, le chanvre est semé entre mars et avril et récolté en septembre-octobre. Sa récolte est plutôt contraignante, car elle s’effectue exclusivement en mode battu. Elle commence lorsque les graines les plus basses de l’inflorescence commencent à tomber. C’est une plante qui pousse assez facilement. Mais ses besoins en eaux sont plutôt élevés. Entre deux cultures de chanvre, il est conseillé de respecter un intervalle d’au moins trois ans. Écologiquement, cette plante a également une grande valeur.

La production mondiale du chanvre est de 90.000 tonnes par an. Près de la moitié de cette production provient de la Chine. Le reste est cultivé principalement en Europe (avec la France en tête), en République démocratique de Corée et en Espagne.

Une fois récolté, le chanvre est transformé selon ses fins d’utilisations. Le prix de la paille de chanvre et des graines varie selon la demande du marché. Mais de manière générale, celui des graines est plus élevé.

Peut-on cultiver du chanvre dans son jardin ?

Si la culture du chanvre est principalement industrielle, il est possible d’en cultiver chez soi pour des raisons décoratives ou comme répulsif contre divers parasites.

En raison des utilisations abusives qui peuvent être faites de cette plante, sa culture domestique est très règlementée. Les dispositions légales variant d’un pays à l’autre, il est essentiel de bien se renseigner afin de ne pas se retrouver en situation délictuelle.

Cas de la France

La culture domestique du chanvre est possible en France, mais de nombreuses démarches administratives doivent être d’abord menées. Il faut aussi se procurer des graines de variétés homologuées ne contenant que très peu de THC. Une fois les récoltes effectuées, les graines doivent être conservées afin de prouver leur légalité aux forces de l’ordre.

Cas de l’Afrique du Sud

Ce pays fait partie de ceux où la consommation du chanvre sous sa forme psychotrope est très élevée. Cela explique donc pourquoi, il était capital d’établir une base légale à une telle culture afin d’éviter les dérives. En Afrique du Sud donc, la culture domestique du cannabis est autorisée, mais uniquement à « des fins d’utilisation personnelle ». Autrement, elle tombe sous le coup de la loi et est punie.

Cas du Canada

Le Canada est un pays où le chanvre est plus apprécié pour ses qualités médicinales. C’est donc cette forme de la culture qui a été autorisée afin de soulager la peine des patients qui peinent souvent à s’en procurer.

Dans plusieurs autres pays, la culture du chanvre est autorisée sous diverses formes. Que ce soit de manière industrielle ou domestique, ce domaine reste très légiféré et les gouvernements ne cessent de veiller à cela. Mais en face d’eux, les populations et diverses associations ne restent pas non plus inactives et continuent de mener des actions afin que les lois soient plus clémentes.

Page 1 of 2

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén